AUTEURS DE LITTERATURE

Eduardo Berti

Présence samedi et dimanche

 

Biographie

Edouardo Berti est né en 1964 en Argentine. Il est l’auteur de quelques recueils de nouvelles, d’un livre de petites proses et de plusieurs romans. Traducteur et journaliste culturel, il est traduit en sept langues.

 

Il a collaboré aux journaux les plus importants de son pays, Página 12, Clarín, La Nación, publié deux livres sur la musique populaire en Amérique latine, fondé l’une des premières radios indépendantes en Argentine.

 

Source : wikipédia et Oulipo

 

Bibliographie        

Catherine Cuenca

Présence samedi et dimanche

 

Biographie

Née à Lyon en 1982, j'écris dès l'enfance et me passionne très tôt pour l'Histoire.

 Mon premier roman historique pour la jeunesse, La Marraine de Guerre, paraît en 2001 chez Hachette. Il rencontre aussitôt un grand succès et intègre la sélection d'une dizaine de prix littéraires jeunesse.

Après une licence d'Histoire, je travaille quelques années en bibliothèque tout en continuant à écrire des romans jeunesse ayant pour cadre différentes périodes historiques et, souvent, une bonne dose de fantastique. Plusieurs d'entre eux sont salués par des prix, en France et à l'étranger.

Aujourd'hui, je vis toujours en région lyonnaise, où j'exerce le métier d'écrivain à temps plein depuis 2010.

 

Source : site de l’auteur

 

Bibliographie   

Maud Mathian

Présence samedi et dimanche

 

Biographie

 

Enthousiaste et authentique, Maud Mathian aime les expériences de la vie et les relations humaines. Conteuse et intervenante en ateliers d'écriture créative, elle signe son premier roman "Le rateau de la méduse" édité aux éditions Guinet mêlant développement personnel et humour, sur fond de musique rock et techno.

 

 

Bibliographie        

Xavier- Laurent Petit

Présence samedi uniquement

 

Biographie

Xavier-Laurent Petit est né dans la région parisienne en 1956 et il a suivi des études de philosophie. Il devient instituteur puis directeur d'école.

 En 1994 il se lance dans l'écriture avec deux romans policiers publiés chez Critérion. Le Crime des Marots est son premier roman. Il entre à l'École des Loisirs avec "Colorbelle-ébène" qui obtient le prix "Sorcières" en 1996. Ses premières publications sont des romans de science fiction pour la jeunesse. Il est ensuite récompensé par le Prix Goya du premier roman pour Le Monde d'en haut. Il écrit aussi pour des revues qui lui commandent des articles.

 Marié, quatre enfants, il vit à Saint-Maur-des-Fossés dans le Val de Marne.

 

Source : babélio

 

Bibliographie

Anne Sibran

Présence samedi et dimanche

 

Biographie

Anne Sibran est née le 3 février 1963 en France de parents Pieds-noirs fraîchement exilés, mère d'origine grecque, père d'origine irlandaise. Elle en gardera toujours une fascination pour les cultures de la Méditerranée (et d'ailleurs).

Après des études d'ethnologie à l'université de Paris X à Nanterre, Anne Sibran se tourne vers l'écriture avec un roman ("Bleu Figuier" chez Grasset) et la bande dessinée.

Son scénario du "Quartier évanoui" pour Tronchet, chez Glénat en 1994, traite du thème de personnes âgées expropriées de leur quartier et qui luttent malgré tout. C'est une thématique assez semblable, mais nettement plus exotique, qu'elle va développer pour Emmanuel Lepage dans "La Terre sans mal" pour la prestigieuse collection "Aire Libre" des éditions Dupuis en 1999. Une jeune ethnologue française y assiste à la migration des indiens Guaranis chassés de leurs terres et partant chercher leur propre paradis de légende au coeur de l'Amazonie sauvage..

 

Source : site babelio

 

Bibliographie   

Luc Tartar

Présence samedi uniquement

 

Biographie

Mon écriture est née d’une fréquentation gourmande des plateaux de théâtre. J’ai commencé par être comédien (je le suis encore) et puis j’ai eu envie d’aller faire un tour du côté de la langue elle-même. Je n’en suis pas encore revenu. Pas à pas je m’aventure dans un théâtre qui n’est ni réaliste, ni psychologique. Je plonge mes personnages dans un univers décalé dans lequel les repères se dérobent. Je travaille sur le cauchemar, sur le surgissement dans le quotidien du burlesque et de l’innommable, c’est à dire de la poésie et de l’émotion. C’est un théâtre de la déglingue, tour à tour lapidaire et hémorragique, dédale de cris et de fous rires, dans lequel circule une urgence absolue, celle de dire ce monde d’aujourd’hui qui nous échappe en même temps qu’il nous traverse de part en part.

 

Source : site de l’auteur

 

Bibliographie