Auteurs de littérature

Matthieu Barrucand

Présence samedi et dimanche

 

Biographie

Mordu dès ses premiers pas de danse sous la houlette de Suzanne Sacépé-Vannier, Matthieu Barrucand poursuit un parcours autour de l’art chorégraphique.

Danseur, chorégraphe, interprète, directeur artistique de la compagnie Choryphée, il explore le métier dans sa globalité. Il s’investit dans le répertoire classique, la danse contemporaine, la comédie musicale, l’opérette et touche à la chanson.

Il croise Maurice Béjart en interprétant Le Boléro autour de la danseuse étoile, Sylvie Guillem. Il joue Roméo et Juliette à Liège, sous la direction de Jacques Dombrovski au Ballet de Wallonie...

Il signe les chorégraphies de Ba-Ta-Clan d’Offenbach pour l’Opéra-Théâtre de Limoges ou la reprise d’Eugène Onéguine à l’Opéra de Lyon et au Teatro Carlo Felice de Gênes.... Au sein de la compagnie Choryphée, Matthieu Barrucand met en scène les Sept péchés capitaux, Carmina Burana, Casse-Noisette...

Son chemin kaléidoscopique reflète une envie de s’interroger sur le monde et d’aller vers l’autre.

 

Source : Maison d'édition Chrysopée

 

Bibliographie

 

Muguette Berment

Présence samedi et dimanche

 

Biographie

À l’âge de huit ans, Muguette Berment part à la rencontre des habitants pour écrire l’histoire de son village. Elle continuera ainsi à investir la petite histoire qui fait partie de la Grande. S’intéressant à tout, elle se place en observateur. Devenue journaliste, elle transpose ses rencontres à travers des articles, à la radio ou dans des livres. Elle capte l’éphémère ou plus, par des photographies sociologiques. Femme de paradoxe, elle est dans l’imprévisible permanent. Elle oscille, curieuse, entre mille passions et mille envies : se laisse porter par de nouvelles aventures, aiguise sa curiosité, s’ouvre aux autres, consciente de ne laisser derrière elle que de la poussière d’étoile...

Sa sensibilité à fleur de peau est nourrie d’une kyrielle de coïncidences furtives et d’instants précieux. Elle passe de la magie d’être prise dans une tempête de neige au cap Corse à l’admiration pour Michel Corboz, touchée d’avoir senti l’âme de Gabriel Fauré lors de sa direction du Requiem...

Son parcours est jalonné d’insolites, de découvertes, de passions, de simplicité où elle écoute et entend respirer le monde.

 

Source : Maison d'édition Chrysopée


Bibliographie

Catherine Cuenca

Présence samedi et dimanche

 

Biographie

Née à Lyon en 1982, Catherine Cuenca a commencé à écrire à l'âge de 8 ans. Elle se passionne très tôt pour l'Histoire et choisit d'en faire ses études à l'Université de Lyon. En 1998, elle publie un recueil de nouvelles chez un éditeur lyonnais. Désormais, elle vit toujours près de sa ville natale. Après avoir exercé plusieurs années comme bibliothécaire, elle est aujourd'hui auteure à plein temps.

 

Source : histoiredenlire.com

 

Bibliographie (non exhaustive)

Roland Fuentès

Présence samedi et dimanche


Biographie

Né à Oran en 1971, Roland Fuentès a passé son enfance en Algérie et sa jeunesse en Provence. Après plusieurs années en sport-études natation à Antibes, il s'oriente vers les langues étrangères et devient professeur d'allemand dans le Jura. Il enseigne à mi-temps pendant neuf ans, et emploie l'autre partie de son temps à écrire des nouvelles et des romans, d'abord pour adultes puis pour la jeunesse. Aujourd'hui, Roland Fuentès vit dans l'Ain, avec sa femme et ses trois filles. Depuis trois ans, il se consacre entièrement à l'écriture, son rêve d'enfance.

 

Source: La charte des auteurs et illustrateurs

 

Bibliographie (non exhaustive)

Kamel Hajaji

Présence samedi et dimanche

 

Biographie

Né à Neuilly en 1978 de parents tunisiens, Kamel Hajaji a grandi au milieu des livres, de Beckett à Camus, de Bukowski à Salinger. Ses études de journalisme le conduisent à travailler pour France Culture. Un jour, dans les bureaux de Radio France, un auteur célèbre lui demande s’il écrit. Il répond oui, vaguement – il n’en a jamais parlé à personne auparavant. C’est le déclic ; il passe toutes ses journées à travailler à un roman, « en artisan produisant un puzzle de mots cohérent ». Parallèlement, il collabore à un magazine spécialisé sur les nouvelles séries TV, dévore The Shield, Dexter, Oz, The Wire. Ces nourritures diverses, ainsi qu’un certain voyage à New York, feront le ciment de son premier roman, Fuck you New York.

 

Source : graindelire.hautetfort.com

 

Bibliographie